Antony Vous êtes ici : Accueil > Accueil > Bibliothèque
Page précédente | Imprimer


Scène 1

                              ACTE TROISIEME
Une auberge à Ittenheim, à deux lieues en deçà de Strasbourg.

                              SCENE PREMIERE
Antony,Louis, l'hôtesse.

Antony entre couvert de poussière et suivi de son domestique.

                              Antony, appelant.
La maîtresse de l'auberge ?

                              Líhôtesse, sortant de la pièce voisine.
Voilà, monsieur.

                              Antony.
Vous êtes la maîtresse de cette auberge ?

                              L'hôtesse.
Oui, Monsieur.

                              Antony.
Bien... Où sommes-nous ?... le nom de ce village ?

                              Líhôtesse.
Ittenheim.

                              Antony.
Combien de lieues d'ici à Strasbourg ?

                              Líhôtesse.
Deux.

                              Antony.
Il ne reste, par conséquent, qu'une poste d'ici à la ville ?

                              Líhôtesse.
Oui, monsieur,

                              Antony, à part.
Il était temps. Haut. Combien de voitures ont relayé chez vous aujourd'hui ?
                              Líhôtesse.
Deux seulement.

                              Antony.
Quels étaient les voyageurs ?

                              Líhôtesse.
Dans la première, un homme âgé avec sa famille.

                              Antony.
Dans l'autre ?

                              Líhôtesse.
Un jeune homme avec sa femme ou sa soeur.

                              Antony.
C'est tout ?

                              L hôtesse.
Oui, tout.
                              Antony, à lui-même.
Alors, c'est bien elle que j'ai rejointe et dépassée à deux lieues de ce village, en sortant de Vasselonne... Dans une demi-heure ou trois quarts d'heure, elle sera ici ; c'est bon.
                    
                              L'hôtesse.
Monsieur repart-il ?

                              Antony.
Non, je reste. Combien y a-t-il maintenant de chevaux de poste dans votre écurie ?

                              Líhôtesse.
Quatre.

                              Antony.
Et, quand vous en manquez, est-il possible de s'en procurer dans ce village ?

                              Líhôtesse.
Non, monsieur.
                              Antony.
J'ai aperçu sous la remise, en entrant, une vieille berline ; est-elle à vous ?

                              Líhôtesse.
Un voyageur nous a chargé de la vendre.

                              Antony.
Combien ?

                              L'hôtesse.
Mais...

                              Antony.
Faites vite, je n'ai pas le temps.

                              L'hôtesse.
Vingt louis.

                              Antony.
Les voici ; rien n'y manque ?
                              L'hôtesse.
Non.

                              Antony.
Combien de chambres vacantes dans votre auberge ?

                              L'hôtesse.
Deux au premier étage.

                              Antony.
Celle-ci ?

                              Líhôtesse, ouvrant la porte de communication.
Et celle-là.

                              Antony.
Je les retiens.

                              Líhôtesse.
Toutes deux ?
                              Antony.
Oui. Si cependant un voyageur était obligé de rester ici cette nuit, vous me le diriez, et peut-être en céderais-je une.

                              L'hôtesse.
Monsieur a-t-il autre chose à commander ?

                              Antony.
Qu'on mette à l'instant même, vous entendez, à l'instant, les quatre chevaux à la berline que je viens d'acheter, et que le postillon soit prêt dans cinq minutes.

                              L'hôtesse.
C'est tout ?

                              Antony.
Oui, pour le moment ; d'ailleurs, j'ai mon domestique, et, si j'avais besoin de quelque chose, je vous ferais appeler...
                                                            L'hôtesse sort.

Chapitre précédent | Chapitre suivant

© Société des Amis d'Alexandre Dumas
1998-2010
Haut de page
Page précédente